Le Housing et Hosting c’est quoi la différence ?

Dans le monde de l’informatique et d’Internet, l’hébergement désigne, le fait de mettre à disposition des créateurs de sites Web des espaces de stockage sur des serveurs sécurisés, afin que les sites Web concernés puissent être accessible sur la Toile. Il tient une place importante dans la mise en place d’un site web. Il fournit notamment le serveur internet d’un site.

Qu’est-ce que le housing et hosting de serveur ?

Le « Housing » est une offre d’hébergement des matériels de l’entreprise dans le datacenter. Ce dernier met à disposition de son client une espace dans lequel le client installe ses serveurs dans nos data center.

Aussi, le datacenter garantit toute l’expérience pour optimiser le bon fonctionnement de ses infrastructures. Pour la gestion de ces centres de données, les fournisseurs d’accès Internet (FAI) disposent des infrastructures nécessaires. En même temps, ces FAI proposent une surface suffisante pour stocker les serveurs tiers sur ce que l’on appelle des « baies de stockage » (ou « racks »). Ils garantissent également une alimentation électrique fiable, une climatisation adaptée et un accès constant à Internet. En règle générale, ces centres disposent de leur propre réseau de fibre optique qui garantit une disponibilité du réseau sans interruption.

Par ailleurs, le mot « Hosting »  est un terme anglais qui veut dire  » hébergement », son utilisation est nécessaire lors des créations des sites internet. Dans le cas du « hosting », le prestataire gère non seulement le matériel mais aussi toute la partie logicielle. L’hébergeur du serveur permet aux clients d’utiliser les serveurs. Les clients louent pour ainsi dire du temps d’utilisation sur les serveurs. Les serveurs loués peuvent se trouver n’importe où dans le monde.

EN RESUME

Le housing de serveur peut s’apparenter à de l’hébergement dédié : dans ce cas-là, le client loue un serveur auprès du prestataire, La gestion externalisée d’un serveur est appelée « colocation », « housing » ou encore « server homing ». Il s’agit ici d’externaliser le matériel du serveur d’une entreprise dans un datacenter dédié au housing.

Alors que dans le cas du hosting on ne loue à proprement parler que son emplacement, infrastructure comprise. Le serveur en lui-même reste la propriété de l’entreprise et est hébergé dans le centre de données du prestataire.

Chez blueline business, nous disposons du service Blueline Business Cloud afin de vous  libérer des risques liés à la possession de votre plateforme informatique et en même temps de provisionner des machines virtuelles depuis une interface unique et héberger vos données en toute sécurité dans nos DATA CENTERS.

Une assurance pour la sécurité de vos données.

Avant même d’optimiser votre parc informatique, votre réseau ou encore vos logiciels, toute prestation d’infogérance va se focaliser sur la pérennité de votre travail. Elle va donc mettre en place rapidement et à moindre coût une sauvegarde de vos données, de manière à pouvoir les récupérer en temps et en heure si cela est nécessaire.
Et dans le même temps, cette prestation va aussi chercher à sécuriser tout votre parc informatique.
C’est la clé de l’infogérance : sécuriser, sauvegarder, puis ensuite améliorer.

La sécurité est le cheval de bataille principal des équipes informatiques internes et externes. en optant pour l’infogérance, cette mission sera confiée a une équipe maîtrisant les clés pour vous prémunir des attaques « pirates » les plus courantes. Outre les aspects techniques, vous pourrez confier à votre prestataire des missions d’informations et de sensibilisation de vos utilisateurs (le facteur humain était le plus faillible pour ce qui est de la vulnérabilité des SI) ainsi que la rédaction et la mise en oeuvre de process adaptés à vos impératifs métier pour assurer la continuité et la sécurité de votre système d’information.
En choisissant l’infogérance, vous placez la sécurité de vos différents systèmes entre les mains d’experts. En dehors de la réalisation des mises à jour régulières, le prestataire externe peut vous proposer différents services pour minimiser les risques qui planent sur votre système informatique.
Faire appel à une société d’infogérance ne s’explique pas simplement par souci d’économies. Si les grandes institutions publiques et les grands groupes tendent à externaliser ces services, c’est, avant tout, car il s’agit d’une solution offrant plusieurs avantages. Dans un premier temps, l’infogérance peut favoriser la protection des données à travers le choix d’un hébergement adapté. Le plus souvent, c’est au cœur de data centers que les organisations décident de stocker leurs données sensibles.
L’intérêt des data centers est ni plus ni moins que de centraliser les informations dans des espaces de stockage à la sécurité renforcée qui permettent de se prémunir d’actes malveillants. En tant qu’experts dans leur domaine, les sociétés d’infogérance disposent en effet d’infrastructures dernier cri qui s’avèrent logiquement plus performantes et sécurisées.
Au-delà d’un matériel plus performant, c’est de manière générale l’ensemble des connaissances dont disposent les entreprises d’infogérance qui leur permet de faire les bons choix afin de mettre en sécurité les informations qui leur sont confiées. Si les espaces de stockage sont victimes de problèmes techniques ou de piratage, des sauvegardes de données réalisées en amont permettent d’accéder à l’ensemble des informations. Cette marge de sécurité est un confort supplémentaire qui rassure et permet de soulager les entreprises.
Dans les faits, c’est notamment grâce à une veille des menaces existantes et bonnes pratiques ainsi qu’une maintenance continue du matériel et des logiciels que les professionnels de l’infogérance peuvent fournir des services de qualité et assurer la protection des données et la confidentialité des informations.

Pour résumé, le système d’information de votre entreprise est crucial pour votre développement et votre réussite, ne prenez pas le risque de confier votre système d’information à des inconnus. Blueline vous proposer des services d’infogérance répondant à votre budget et à vos besoins pour la maintenance de votre parc informatique, la surveillance et sécurisation de tous vos systèmes et réseaux, un support technique et une assistance pour les différents utilisateurs (aussi appelé Help Desk), une évolution de votre parc informatique, pour que celui-ci soit toujours performant, etc.

Le cloud souverain : Pourquoi passer au cloud ?

La voix sur IP, ou VoIP, signifie Voix via le protocole Internet, et définit la transmission du trafic vocal via une connexion Internet. La téléphonie traditionnelle, connue sous le terme de réseat RTC (Réseau Téléphonique Commuté), fonctionne par le biais de lignes téléphoniques physiques, et de systèmes de câbles et de réseaux permettant aux utilisateurs de passer des appels téléphoniques vers les lignes fixes et portables. La téléphonie IP, par contre, est beaucoup plus versatile et permet à la voix, la vidéo et les données d’être transmises vers une large gamme d’appareils incluant smartphones, laptops, tablettes et téléphones IP, pour beaucoup moins cher.

Comment ça marche ?

La voix sur IP convertit les données, comme la voix ou la vidéo, en signal numérique et le transfert via Internet en paquets de données numériques. Afin d’utiliser la technologie VoIP, vous aurez besoin d’un service ou d’une application VoIP qui permettra le transfert des appels, d’un accès à Internet, et d’un trunk SIP (service de connectivité pour transporter, en IP, les communications vocales) ou un opérateur VoIP.

Quels sont les avantages de la voix sur IP ?

La VoIP peut faciliter certaines tâches et offrir des fonctionnalités qui seraient beaucoup plus difficiles ou plus chères à implémenter via le réseau traditionnel RTC.

  • L’utilisateur peut transmettre plus d’un appel sur la même ligne téléphonique haut-débit. La voix sur IP facilite l’addition de lignes téléphoniques pour les entreprises, sans avoir besoin de rajouter des lignes physiques additionnelles. Cela fait des systèmes VoIP des solutions beaucoup plus évolutives.
  • Les fonctionnalités qui sont généralement facturées en supplément par les entreprises de télécommunication, comme le transfert d’appels, l’identifiant appelant ou le rappel automatique, sont incluses par défaut avec la technologie de la voix sur IP. De plus, elles sont beaucoup plus facile à configurer et à administrer.
  • L’utilisation de la VoIP permet donc de réduire fortement ses factures de téléphone mensuelles. Cela est notamment dû au fait que les entreprises peuvent facilement connecter des bureaux et succursales distants dans d’autres villes ou pays, permettant des appels au sein de l’entreprise gratuits. Les appels longue distance sont beaucoup moins cher, et en général, les tarifs en VoIP sont beaucoup plus bas.
  • Avec une solution de communication moderne, les utilisateurs peuvent emporter leur numéro de téléphone professionnel avec eux partout où ils vont. Tout ce dont ils ont besoin est une connexion Internet. Ils peuvent accéder et utiliser le système de téléphonie de l’entreprise depuis leur portable, leur laptop ou leur tablette.
  • Les organisations peuvent améliorer le service client grâce à des applications qui offrent des fonctionnalités cherchant à améliorer la productivité et l’efficacité des agents. De plus, les clients peuvent contacter l’entreprise via une large gamme de canaux de communications, et profiter d’appels gratuits pour contacter le centre d’appel ou le service client.
  • Il est beaucoup plus facile de collaborer avec des télétravailleurs quand l’ entreprise a implémenté une solution de communication logicielle VoIP. Les extensions peuvent être ajoutées facilement et les employés peuvent être ajoutés au système de téléphonie de l’entreprise, où qu’ils soient situés.
  • Avec une infrastructure réduite, les systèmes de communication VoIP peuvent être déployés rapidement et sans beaucoup de frais. de plus, avec les applications mobiles et les clients web, l’entreprise n’aura pas besoin de téléphones de bureau ou d’appareils chers, ce qui est idéal pour les TPE, mais aussi les entreprises plus grandes.
  • Avec une connexion Internet à haut-débit, un bon service VoIP peut fournir une excellente qualité d’appels avec des temps d’arrêts minimes.

Le passage à la téléphonie IP est devenu une évidence, car l’arrêt des lignes analogiques (RTC), prévu pour 2023 conduira les entreprises à envisager un nouveau système de communication.

Quels outils utiliser ?

Les postes téléphoniques compatibles VoIP

Les modèles de postes téléphoniques compatibles VoIP vont du combiné traditionnel, avec ou sans-fil, au standard complet. Les pieuvres téléphoniques seront pour leur part adaptées aux appels en conférence, depuis une salle de réunion par exemple.
Les softphones
Les softphones sont des logiciels de téléphonie librement installables sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Le softphone, généralement inclus dans une téléphonie full IP, utilise des connexions Internet au lieu des lignes téléphoniques traditionnelles pour transmettre des signaux vocaux. En d’autres termes, un softphone permet l’émission d’un appel soit d’un ordinateur vers un autre ordinateur ou bien encoure d’ordinateur vers un téléphone.

Ils restent utilisables hors des murs de l’entreprise, où ils pourront continuer à recevoir et envoyer des appels, comme au bureau. Ils permettent donc une mobilité complète, et faciliteront vos futures sessions de travail à distance.

L’installation d’un système de téléphonie IP requiert quand même un temps d’adaptation, et une mise à jour régulière. Plusieurs scénarios d’appel peuvent également être créés selon les besoins de votre organisation. Blueline saura formuler une offre spécifique à vos besoins et un service d’assistance en plus du service d’installation sera compris dans votre abonnement.

Le Wifi : Bien plus qu’un simple réseau de communication

Le WiFi représente aujourd’hui un véritable enjeu commercial, qui mérite d’être traité avec le même soin que d’autres produits ou services incontournables. Quand nous parlons d’internet, on entend souvent le terme « Wifi ». C’est le terme le plus  employé pour désigner la connexion internet. En effet, c’est un point d’accès très important pour avoir un accès internet.

Un accès internet pour booster le travail de vos collaborateurs

Le réseau wifi peut être utilisé par plusieurs utilisateurs ou employés au sein d’une entreprise afin qu’ils puissent travailler facilement et rapidement. Le Wifi donne aux utilisateurs un accès pour se connecter sur un réseau d’une entreprise pour qu’il se déplace facilement de bureau à bureau sans pouvoir brancher des câbles. La wifi est très pratique pour les réunions de travail, ou de connecter plusieurs ordinateurs de bureau dans un open space leur permettant de se concentrer sur le cœur de leur  métier. Pour accéder à l’internet, il suffit d’amener son ordinateur portable ou sur les pc de bureau sur un lieu proposant le réseau wifi. Pour y accéder, il est important d’avoir une autorisation ou de connaitre le code. La restriction ou l’extension d’une couverture wifi dépend surtout du propriétaire du réseau. Il est à déterminer en fonction des utilisateurs autorisés à faire usage de la connexion.

Un réseau qui peut être bien sécurisé !

Un réseau wifi professionnel est contrôlé et sécurisé. Grace à l’existence du contrôle wifi, l’administrateur du réseau et système, pourrait détecter tous les matériels se connectant au réseau wifi : tels que les ordinateurs, les tablettes, les smartphones, les boîtiers multimédias et les accessoires de domotique ou de sécurité. Par défaut, les équipements inconnus sont affichés dans la colonne centrale.  Ensuite , il suffit de  faire glisser à l’aide de la souris dans la colonne de droite pour signaler qu’ils sont de confiance ou dans la colonne de gauche pour les ajouter à la liste des périphériques à bloquer. Avec un point d’accès wifi, il est pratiquement possible d’exclure les utilisateurs non autorisés. Ce sont les fuites d’informations qui sont les plus risquées pour ce réseau.

EN RESUME

Il est indispensable de mettre en place un point d’accès en misant sur la technologie WiFi, pour permettre à des personnes externes à une entreprise ou à des visiteurs de se connecter sur le réseau internet de cette dernière. Aussi, Pour une sécurité plus renforcée, il est possible de mettre en place un portail captif qui nécessitera d’entrer ses données personnelles pour pouvoir accéder au réseau.Chez BLUELINE BUSINESS, nous proposons des offres avec un réseau wifi qui par  permet de se démarquer de ses concurrents grâce à un Wifi offrant des services dequalité : un WiFi sécurisé, ultra-haut débit et ayant une valeur sûre à la hauteur de vos attentes.

Firewall

Infogérance : Pourquoi est-il plus intéressant d’externaliser la gestion de son système informatique?

Que l’on soit une TPE, une PME, ou une grande entreprise, opter pour un service d’infogérance reste une des meilleures décisions à prendre. L’infogérance informatique est la délégation à un prestataire extérieur de la gestion, l’exploitation, l’optimisation et la sécurisation du système d’information d’une société. En d’autres termes, l’entreprise confie la gestion des ordinateurs, des données et des logiciels à un spécialiste.Ce type de prestation peut être gérer à distance via la société à laquelle on fait appel, ou par le déplacement régulier de l’un de ses techniciens.

L’infogérance va donc prendre en charge différentes ressources de l’entreprise : son matériel informatique, les logiciels et progiciels, tous les systèmes de télécommunications et le réseau informatique.

Un intérêt financier non négligeable.

La gestion du parc informatique d’une entreprise a un coût qui n’est pas négligeable. L’entreprise devra assumer tous les frais relatifs à l’achat du matériel nécessaire, des logiciels et à l’embauche du personnel, donc y consacrer un budget conséquent. L’infogérance inclut les services informatiques directement dans le budget d’exploitation. L’entreprise ne paiera donc que pour les services dont vous elle a vraiment besoin. La gestion, la maintenance et l’entretien du dispositif sont assurés par le prestataire externe.

L’infogérance consiste à confier la gestion informatique d’une entreprise et une partie du système d’information à un prestataire externe. L’infogérance permet donc à l’entreprise de profiter d’une large gamme de services et de solutions informatiques sans devoir faire face à la charge qu’induit la gestion d’une grande équipe informatique.

Une entreprise pourrait en effet embaucher en interne un salarié pour gérer ce type de travail. Mais généralement, cela vous coûteplus cher. L’avantage de la prestation d’infogérance, c’est qu’elle va en effet pouvoir prendre le relai et s’adapter à aux besoins réels : de quelques heures à plusieurs semaines par mois.

Au niveau fiscal,  le matériel informatique a un coût élevé qu’il faut pouvoir financer à moyen et long terme. A l’inverse, l’infogérance permet d’externaliser au maximum le matériel informatique pour ne garder en interne que le stricte nécessaire. Au niveau comptable, cela se traduit donc d’un passage d’immobilisations de matériel à des charges externes, ce qui peut parfois être très avantageux.

Un outil pour une meilleure performance

Le parc informatique sera plus performant, et ceci pour plusieurs raisons. Tout d’abord, une entreprise qui se spécialise dans l’infogérance doit constamment se tenir informée des nouvelles technologies et techniques utilisables, éléments qu’elle pourra ensuite appliquer plus rapidement à ses clients qu’avec une personne embauchée en interne.

De même, les spécialistes de l’infogérance vont rencontrer tout type de problématiques et de bugs. Ils auront ainsi une bien meilleure connaissance de ce qui peut ou non fonctionner en entreprise, rendant la vôtre plus performante.

Parmi les éléments relatifs à l’optimisation des coûts, l’externalisation de tâches lourdes et coûteuses se présente comme l’une des solutions les plus efficaces. Une telle décision a en effet un double impact au sein de l’entreprise puisque cela permet notamment :

  • de donner aux salariés les moyens d’être pleinement dédiés à des missions en lien avec leurs compétences;
  • d’assurer aux employés de disposer d’outils adaptés et efficaces leur permettant de travailler.

Le gain de temps pour gérer toutes les problématiques informatiques. Plus besoin de gérer cela en interne, une société extérieure le fera pour l’entreprise.

En misant sur l’infogérance, les collaborateurs ne seront plus pollués par des problématiques informatiques récurrents. Le support d’assistance leur permettra de se concentrer sur leur cœur de métier afin de répondre aux exigences de productivité… Un incident ? une demande ? un dysfonctionnement ? Les experts techniques en charge de infogérance traiteront les soucis dans les meilleurs délais afin de garantir un niveau de performance optimum.

Grâce à une maintenance de tous les instants sur ces différents éléments du parc informatique de l’entreprise, les employés peuvent profiter de services fonctionnels. En cas de problème technique, l’assistance étant en mesure d’intervenir rapidement, c’est aussi un gain de temps non négligeable dont profitent les salariés. Pour l’organisation, cela se traduit alors tout simplement par une amélioration de l’efficacité des équipes et un avancement plus rapide des projets internes.

Une assurance pour la sécurité de vos données.

Avant même d’optimiser le parc informatique, le réseau ou encore les logiciels, toute prestation d’infogérance va se focaliser sur la pérennité du travail. Elle va donc mettre en place rapidement et à moindre coût une sauvegarde des données, de manière à pouvoir les récupérer en temps et en heure si cela est nécessaire.

Et dans le même temps, cette prestationva aussi chercher à sécuriser tout le parc informatique.

Une bonne infogérance c’est : sécuriser, sauvegarder, puis ensuite améliorer.

En choisissant l’infogérance, vous placez la sécurité de vos différents systèmes entre les mains d’experts. En dehors de la réalisation des mises à jour régulières, le prestataire externe peut vous proposer différents services pour minimiser les risques qui planent sur votre système informatique.

Dans les faits, c’est notamment grâce à une veille des menaces existantes et bonnes pratiques ainsi qu’une maintenance continue du matériel et des logiciels que les professionnels de l’infogérance peuvent fournir des services de qualité et assurer la protection des données et la confidentialité des informations.

En résumé

Pour résumer, le système d’information de votre entreprise est crucial pour votre développement et votre réussite, ne prenez pas le risque de confier votre système d’information à des inconnus.Bluelinevousproposer des services d’infogérance répondant à votre budget et à vos besoins pour la maintenance de votre parc informatique, la surveillance et sécurisation de tous vos systèmes et réseaux, un support technique et une assistance pour les différents utilisateurs (aussi appelé Help Desk), une évolution de votre parc informatique, pour que celui-ci soit toujours performant.

Sécurité : Le Firewall ou comment assurer la protection de vos données et de votre système d’information

Le système d’information (SI) regroupe les ressources et dispositifs mis en place afin de collecter, stocker, traiter et diffuser les informations nécessaires au bon fonctionnement d’une entreprise. Qu’il s’agisse d’une TPME, d’une PME ou d’une grande entreprise, tous ceux qui dépendent de la technologie et du réseau sont exposés à ce qu’on appelle la « cyberattaque »

En général, les PME sont davantage plus vulnérables, mais plus la structure est grande, plus les risques sont nombreux. Une cyberattaque peut avoir des répercussions sur l’image d’une entreprise, et même sur sa situation financière. Les frais engendrés par certains types de cyberattaque valent en moyenne 140.000$ (toutes tailles d’entreprise confondues). Ce montant peut augmenter ou diminuer selon les dégâts causés par l’attaque, mais les conséquences peuvent aller jusqu’à la dissolution totale d’une entreprise.

Il est impératif de savoir prévenir les cyberattaques, d’autant qu’elles sont devenues de plus en plus sophistiquées et dangereuses. Il faut parfois plusieurs mois pour se rendre compte d’un piratage de données. Un firewall (ou pare-feu) est un outil informatique conçu pour protéger les données et assure la sécurité des informations d’un réseau d’entreprise. A cet effet, il empêche les logiciels ou autres dispositifs malveillants de pénétrer un ordinateur ou un réseau.

Comment ça marche ?

Le pare-feu (firewall) permetle filtrage des flux entrants et sortants du réseau.Il est doté au moins de deux interfaces, l’un destiné au réseau interne et l’autre au réseau externe.

Le fonctionnement du pare-feu dépend de la politique de sécurité mise en œuvre par l’entreprise.

Autrement dit, il s’agit notamment d’appliquer des règles prédéfinies : accepter la connexion, la bloquer, refuser la demande de connexion sans prévenir l’émetteur., etc.

Le pare-feu peut également être personnel, dans le cas où ce dernier ne protège qu’un seul ordinateur.

L’utilité et l’efficacité du firewall s’accroissent à mesure qu’il intègre des fonctionnalités nouvelles et les nouveaux pare-feu sont dotés de multiples fonctionnalités qui décuplent leurs utilités :

  • traducteurs d’adresse,
  • protocole et filtrage des adresses IP,
  • serveur mandataire,
  • identifications connexion,
  • détection des trafics anormaux grâce à l’intelligence artificielle,
  • Trivial File Transfer Protocol (TFTP) ou protocole simplifié de transferts de fichiers,
  • dispositif antipourriel,
  • contrôle des URL accessibles,
  • Serveur Internet de protocoles.

Dans certains cas, le pare-feu est capable d’identifier totalement la source d’une infection sur un réseau et, en réponse, de limiter automatiquement l’accès aux autres ressources du réseau.

En résumé

Pour résumer, le firewall bloque notamment les logiciels malveillants et les intrusions extérieures, protégeant ainsi une entreprise contre les hackers, les intrusions et le vol de données.Il est tout à fait possible de personnaliser la protection offerte par un pare-feu, selon les besoins et le scénario de déploiement.

Ainsi, il est nécessaire de le configurer avec soin pour lui donner un maximum d’efficacité. C’est la raison pour laquelle il est préférable de faire appel à un professionnel.Blueline pourra vous proposer une technologie de protection puissante qui garantira la sécurité de votre entreprise.

cyberattaque

Cyberattaque : Prenez connaissance des risques auxquels votre entreprise est exposée pour mieux vous protéger.

Toute entité dépendant de la technologie et des réseaux, indépendamment de sa taille ou de son type, est exposée à une cyberattaque. Cette dernièrecible les Systèmes d’Information (SI) afin de voler, modifier ou détruire des données. Il est donc nécessaire de connaître cesmenaces afin d’éviter les éventuelles failles de sécurité.

Quels sont les types de cyberattaque ?

Jusque-là,on peut diviser les cybercrimes en deux catégories :

  • les infractions où la technologie est la cible : utilisation d’un logiciel malveillant (malware) pour espionner ou accéder illégalement à des systèmes informatiques, piratage de systèmes informatiques dans le but de voler des données de nature délicate , attaques par déni de service afin de perturber des services en ligne….
  • les infractions où la technologie est l’instrument :Arnaques et fraudes en ligne, comme l’hameçonnage et le vol d’identité, marchés illicites en ligne (« Web invisible »), atteinte à la propriété intellectuelle, blanchiment d’argent.

Parmi toutes les techniques de fraudes existantes, l’hameçonnage reste la plus utilisée et la plus fréquente : elle ne concerne les particuliers mais également les entreprises, et ses conséquences peuvent être lourdes.

L’hameçonnage ou phishingest la technique de fraude dans laquelle les cybercriminels se font passer pour un tiers de confiance (banque, administration…) afin d’obtenir des renseignements sensibles tels que les noms d’utilisateurs, les mots passe ou les détails des cartes de crédit.Les fraudeurs se font passer pour une institution de confiance (banque, fournisseur de messagerie électronique ou site de commerce en ligne) en reproduisant à l’identique l’une de ses pages Internet ou en envoyant des e-mails depuis des adresses falsifiées. Via ces outils, l’utilisateur est invité à se connecter ou à communiquer ses données d’e-banking au moyen de techniques d’hameçonnage. Ces données sont ensuite exploitées : elles sont collectées et utilisées frauduleusement afin de détourner un compte utilisateur.  Si le cybercriminel parvient à récupérer des coordonnées bancaires via son site Web d’hameçonnage, il peut vider le compte de l’utilisateur, utiliser sa carte de crédit ou acheter des biens en ligne comme il l’entend.

S’il obtient les données d’accès aux comptes de messagerie électronique de sa victime, il peut consulter des informations personnelles à son sujet (ou de son entreprise) ou envoyer des messages frauduleux à ses contacts, par exemple pour leur demander de l’argent pour divulguer de fausses informations.

En cliquant sur un lien d’hameçonnage, l’utilisateur risque également de télécharger sur son ordinateur un logiciel malveillant qui espionnera ses activités, rendra l’appareil inutilisable ou, dans le pire des cas, le verrouillera. Des «rançongiciels» ou «chevaux de Troie» sont utilisés pour verrouiller et rendre illisibles l’ensemble des fichiers présents sur l’ordinateur visé, ainsi que tous les autres disques durs connectés au même réseau. Pour les entreprises, la nuisance est même double, car en plus de bloquer toute activité commerciale pendant une durée illimitée, le cybercriminel réclame une somme élevée pour la restitution des données confisquées. Les coûts peuvent alors être considérables.

Quel serait l’impact des failles de sécurité sur une entreprise ?

Les failles de sécurité ont des enjeux considérables sur l’entreprise. Les techniques d’espionnage informatique sont généralement mises en œuvre par des concurrents.

  • Les attaques peuvent aller de la corruption de données au vol de brevet, ce qui peut porter atteinte à la propriété intellectuelle de l’entreprise.
  • La perte financière, l’interruption des activités ainsi que la perte de productivité sont autant de risques qu’encourent la majorité des entreprises, notamment les PME.
  • Outre les pertes financières,les attaques informatiques mettent en péril la réputation auprès des clients. Une réputation que vous avez mis des années à bâtir peut s’effondrer en un clic.

Comment lutter contre les cyberattaques ?

Afin de lutter contre ce type d’opérations, il convient d’une part de protéger son système informatique par des mesures adaptées, afin de prévenir les risques et d’autre part, d’organiser la gestion des crises en cas de cyberattaques.

Il est obligatoire de développer certaines pratiques pour se prémunir contre l’espionnage informatique. Voici quelques conseils :

  • définir une politique de sécurité informatique solide,
  • mettre en place un système de contrôle permanent de tous les points d’accès au système informatique,
  • former votre personnel aux bons réflexes informatiques,
  • rester paré à toute cyberattaque,
  • acquérir des outils informatiques performants,
  • sécuriser les postes de travail, les serveurs, les sites web…

En résumé

Les entreprises sont régulièrement confrontées aux problématiques liées à la cybersécurité.  Face à une menace de plus en plus violente, les enjeux sont considérables. Rançon, espionnage, paralysie des systèmes, fraude bancaire : bien sécuriser son entreprise requiert des dispositifs précis. Il est important d’adopter des solutions sécurisées et efficacespour éviter toutes éventuelles attaques informatiques. Blueline pourra vous conseiller et vous accompagner dans l’optimisation de votre stratégie de cyber-sécurité.

Audit et conseil : Analysez et identifiez les risques liés à l’environnement de votre entreprise

L’audit informatique permet de formaliser un diagnostic détaillé des forces et faiblesses du système d’information d’une organisation.

Le rapport de la mission d’audit doit proposer des recommandations claires et précises et le plan d’action pour améliorer la performance du domaine couvert par l’audit doit être en conformité avec les objectifs de l’entreprise…

Pourquoi réaliser un audit informatique ?

L’audit informatique est la première étape importante avant tout lancement de projet d’infogérance. Il permet d’établir un premier lien de confiance et de débuter une relation transparente.
En effet, l’audit informatique permet d’obtenir une image du système d’information de l’entreprise et c’est à l’aide de celle-ci que le cahier des charges précis répondant à la demande peut être établie. Le prestataire aura une vision globale du système d’information et pourra détecter les risques majeurs à prendre en charge en priorité.
Lors de l’audit informatique de l’infrastructure, il est primordial d’étudier la performance du système d’information. L’analyse des serveurs et leur temps de réponse, les espaces de stockage et les sauvegardes, les protections réseaux, la gestion de la messagerie d’entreprise et la gestion des bases de données.

Le prestataire cherchera au cours de l’audit de l’infrastructure informatique, toutes les faiblesses qui pourraient porter préjudice à l’entreprise.
L’analyse du parc informatique, matériel, applications et réseau, de son utilisation par les personnes de l’entreprise, des enjeux et des contraintes, va permettre de reformuler les besoins et d’imaginer de nouvelles solutions.

Les conseils pour l’optimisation du système informatique sont avant tout basés sur le bon sens, la rigueur et une bonne dose d’expérience.
Pour la mise en œuvre de ses préconisations, le prestatairese chargera de toutes les tâches de coordination en assurant les relations avec les opérateurs et prestataires, de manière à garantir le résultat final.

Comment ça marche ?

Le type d’audit effectué par le prestataire dépendra des besoins de l’entreprise :

– Audit de la fonction informatique dans l’entreprise, soit de l’unité informatique interne, soit d’un service externe, qu’il soit un prestataire, incluant le contrôle des méthodes de développement et de maintenance…

– Audit de projet informatique, pour évaluer les conditions de pilotage et de mise en œuvre, en cas de retards chroniques, de divergences des fonctionnalités par rapport aux spécifications initiales…

– Audit d’application informatique, pour évaluer la couverture des spécifications fonctionnelles d’un applicatif par rapport au processus couvert et par rapport aux règles du contrôle interne, et(ou) les conditions de l’utilisation de cet applicatif par les opérationnels…

– Audit informatique de sécurité, évaluation des contrats, cartographie des risques, applications des règles de sécurité…

En fonction du niveau d’audit souhaité, le prestataire effectue le recensement du matériel et des logiciels, des accès internet et plus généralement de l’ensemble des installations informatiques (hard/soft). Les processus de travail, l’utilisation qui est faite du système d’information, ainsi que les besoins auprès de la direction, des services et des utilisateurs seront pris en compte.
Après la phase d’analyse, le prestataire préconisera des solutions qui répondent aux besoins des utilisateurs, en prenant en compte les contraintes techniques, économiques et les besoins futurs.

En résumé

Blueline pourra vous proposer les meilleures solutions ainsi que le matériel adéquat pour atteindre vos objectifs, dans le respect des délais.
Nous pouvons vous assister dans le pilotage, la maîtrise d’oeuvre de vos projets, ou bien nous occuper de l’ensemble de la réalisation.

La VoIP ou Voix sur IP : Une solution de communication moderne, facile et économique

Comment ça marche ?

La voix sur IP convertit les données, comme la voix ou la vidéo, en signal numérique et le transfert via Internet en paquets de données numériques. Afin d’utiliser la technologie VoIP, vous aurez besoin d’un service ou d’une application VoIP qui permettra le transfert des appels, d’un accès à Internet, et d’un trunk SIP (service de connectivité pour transporter, en IP, les communications vocales) ou un opérateur VoIP.

Quels sont les avantages de la voix sur IP ?

La VoIP peut faciliter certaines tâches et offrir des fonctionnalités qui seraient beaucoup plus difficiles ou plus chères à implémenter via le réseau traditionnel RTC.

• L’utilisateur peut transmettre plus d’un appel sur la même ligne téléphonique haut-débit. La voix sur IP facilite l’addition de lignes téléphoniques pour les entreprises, sans avoir besoin de rajouter des lignes physiques additionnelles. Cela fait des systèmes VoIP des solutions beaucoup plus évolutives.
• Les fonctionnalités qui sont généralement facturées en supplément par les entreprises de télécommunication, comme le transfert d’appels, l’identifiant appelant ou le rappel automatique, sont incluses par défaut avec la technologie de la voix sur IP. De plus, elles sont beaucoup plus facile à configurer et à administrer.
• L’utilisation de la VoIP permet donc de réduire fortement ses factures de téléphone mensuelles. Cela est notamment dû au fait que les entreprises peuvent facilement connecter des bureaux et succursales distants dans d’autres villes ou pays, permettant des appels au sein de l’entreprise gratuits. Les appels longue distance sont beaucoup moins cher, et en général, les tarifs en VoIP sont beaucoup plus bas.
• Avec une solution de communication moderne, les utilisateurs peuvent emporter leur numéro de téléphone professionnel avec eux partout où ils vont. Tout ce dont ils ont besoin est une connexion Internet. Ils peuvent accéder et utiliser le système de téléphonie de l’entreprise depuis leur portable, leur laptop ou leur tablette.

• Les organisations peuvent améliorer le service client grâce à des applications qui offrent des fonctionnalités cherchant à améliorer la productivité et l’efficacité des agents. De plus, les clients peuvent contacter l’entreprise via une large gamme de canaux de communications, et profiter d’appels gratuits pour contacter le centre d’appel ou le service client.
• Il est beaucoup plus facile de collaborer avec des télétravailleurs quand l’ entreprise a implémenté une solution de communication logicielle VoIP. Les extensions peuvent être ajoutées facilement et les employés peuvent être ajoutés au système de téléphonie de l’entreprise, où qu’ils soient situés.
• Avec une infrastructure réduite, les systèmes de communication VoIP peuvent être déployés rapidement et sans beaucoup de frais. de plus, avec les applications mobiles et les clients web, l’entreprise n’aura pas besoin de téléphones de bureau ou d’appareils chers, ce qui est idéal pour les TPE, mais aussi les entreprises plus grandes.
• Avec une connexion Internet à haut-débit, un bon service VoIP peut fournir une excellente qualité d’appels avec des temps d’arrêts minimes.

Quels outils utiliser ?

Les postes téléphoniques compatibles VoIP

Les modèles de postes téléphoniques compatibles VoIP vont du combiné traditionnel, avec ou sans-fil, au standard complet. Les pieuvres téléphoniques seront pour leur part adaptées aux appels en conférence, depuis une salle de réunion par exemple.

Les softphones

Les softphones sont des logiciels de téléphonie librement installables sur un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Le softphone, généralement inclus dans une téléphonie full IP, utilise des connexions Internet au lieu des lignes téléphoniques traditionnelles pour transmettre des signaux vocaux. En d’autres termes, un softphonepermet l’émission d’un appel soit d’un ordinateur vers un autre ordinateur ou bien encoure d’ordinateur vers un téléphone.

Ils restent utilisables hors des murs de l’entreprise, où ils pourront continuer à recevoir et envoyer des appels, comme au bureau. Ils permettent donc une mobilité complète, et faciliteront vos futures sessions de travail à distance.

L'installation ?

L’installation d’un système de téléphonie IP requiert quand même un temps d’adaptation, et une mise à jour régulière. Plusieurs scénarios d’appel peuvent également être créés selon les besoins devotre organisation. Blueline saura formuler une offre spécifique à vos besoins et un service d’assistance en plus du service d’installation sera compris dans votre abonnement.