L’audit informatique permet de formaliser un diagnostic détaillé des forces et faiblesses du système d’information d’une organisation.

Le rapport de la mission d’audit doit proposer des recommandations claires et précises et le plan d’action pour améliorer la performance du domaine couvert par l’audit doit être en conformité avec les objectifs de l’entreprise…

Pourquoi réaliser un audit informatique ?

L’audit informatique est la première étape importante avant tout lancement de projet d’infogérance. Il permet d’établir un premier lien de confiance et de débuter une relation transparente.
En effet, l’audit informatique permet d’obtenir une image du système d’information de l’entreprise et c’est à l’aide de celle-ci que le cahier des charges précis répondant à la demande peut être établie. Le prestataire aura une vision globale du système d’information et pourra détecter les risques majeurs à prendre en charge en priorité.
Lors de l’audit informatique de l’infrastructure, il est primordial d’étudier la performance du système d’information. L’analyse des serveurs et leur temps de réponse, les espaces de stockage et les sauvegardes, les protections réseaux, la gestion de la messagerie d’entreprise et la gestion des bases de données.

Le prestataire cherchera au cours de l’audit de l’infrastructure informatique, toutes les faiblesses qui pourraient porter préjudice à l’entreprise.
L’analyse du parc informatique, matériel, applications et réseau, de son utilisation par les personnes de l’entreprise, des enjeux et des contraintes, va permettre de reformuler les besoins et d’imaginer de nouvelles solutions.

Les conseils pour l’optimisation du système informatique sont avant tout basés sur le bon sens, la rigueur et une bonne dose d’expérience.
Pour la mise en œuvre de ses préconisations, le prestatairese chargera de toutes les tâches de coordination en assurant les relations avec les opérateurs et prestataires, de manière à garantir le résultat final.

Comment ça marche ?

Le type d’audit effectué par le prestataire dépendra des besoins de l’entreprise :

– Audit de la fonction informatique dans l’entreprise, soit de l’unité informatique interne, soit d’un service externe, qu’il soit un prestataire, incluant le contrôle des méthodes de développement et de maintenance…

– Audit de projet informatique, pour évaluer les conditions de pilotage et de mise en œuvre, en cas de retards chroniques, de divergences des fonctionnalités par rapport aux spécifications initiales…

– Audit d’application informatique, pour évaluer la couverture des spécifications fonctionnelles d’un applicatif par rapport au processus couvert et par rapport aux règles du contrôle interne, et(ou) les conditions de l’utilisation de cet applicatif par les opérationnels…

– Audit informatique de sécurité, évaluation des contrats, cartographie des risques, applications des règles de sécurité…

En fonction du niveau d’audit souhaité, le prestataire effectue le recensement du matériel et des logiciels, des accès internet et plus généralement de l’ensemble des installations informatiques (hard/soft). Les processus de travail, l’utilisation qui est faite du système d’information, ainsi que les besoins auprès de la direction, des services et des utilisateurs seront pris en compte.
Après la phase d’analyse, le prestataire préconisera des solutions qui répondent aux besoins des utilisateurs, en prenant en compte les contraintes techniques, économiques et les besoins futurs.

En résumé

Blueline pourra vous proposer les meilleures solutions ainsi que le matériel adéquat pour atteindre vos objectifs, dans le respect des délais.
Nous pouvons vous assister dans le pilotage, la maîtrise d’oeuvre de vos projets, ou bien nous occuper de l’ensemble de la réalisation.